Soutenir Ubisoft au détriment de la culture locale

Alors que la multinationale française Ubisoft a annoncé la semaine dernière l’ouverture d’un quatrième studio au Québec et la création de 250 emplois sur dix ans, la pertinence des subventions gouvernementales dont elle bénéficie a été, une fois de plus, remise en doute.